Retour page d’accueil

Les “allées”










Au milieu du 18ème siècle, le vicomte François-Louis-Marie-Honorine de Rochechouart-Pontville, marié à la très riche Marie-Victorine Boucher, entreprend la transformation et l’embellissement du château qui de forteresse, devient alors château de plaisance et d’agrément.
Les abords extérieurs sont nivelés, et des jardins sont dessinés au pied des murailles nord et ouest qui deviendront "les allées" telles qu’on les connaît aujourd’hui.
Le lundi de la pentecôte 1852, à l’occasion d’une mission religieuse menée par les pères oblats, une croix est dressée sur le promontoire rocheux à l’extrémité de la promenade.