Retour page d’accueil

Le canon



Le canon fait partie de l’histoire de la ville. Ne dit-on pas de Rochechouart qu’elle est “la cité du canon” ?
Rochechouart, ville fortifiée, possédait autrefois sa propre artillerie. À la révolution, devant la menace étrangère, la ville envoya ses canons pour participer à la défense du pays. Plus tard, les officiers municipaux tentèrent de récupérer leurs pièces. Les canons furent rendus et annoncèrent joyeusement la naissance du roi de Rome en 1811.
Un seul a résisté aux méfaits du temps. Il salua l’armistice du 11 Novembre 1918, et il tonnait encore il y a quelques années pour annoncer la fête nationale. Aujourd’hui, il n’est plus utilisé mais il fait toujours la fierté des rochechouartais.